04 juin 2012

Alcôve noire - Paul-Jean Toulet

Alcôve noire   Ces premiers froids que l'on réchauffe d'un sarment, - Et des platanes d'or le long gémissement, - Et l'alcôve au lit noir qui datait d'Henri IV, Où ton corps, au hasard de l'ombre dévêtu, S'illuminait parfois d'un rouge éclair de l'âtre, Quand tu m'aiguillonnais de ton genou pointu, Chevaucheuse d'amour si triste et si folâtre ; - Et cet abyme où l'on tombait : t'en souviens-tu ?   Paul-Jean TOULET (1867-1920) [Chansons]

31 mars 2012

Hymne de guerre - René Ghil

Hymne de guerre   Menez-les, les Chevaux du vent du Sud, à la rivière Menez-les !... Dans l'entame de leurs plaies Pareilles au sexe des vierges, les Guerriers sanglants éteignent des tisons Et mettent les aromates pilés :   Lui qui de tout tient le Milieu - L'Homme-des-Sorts sait le Mot-dieu Qui dompte le sang noir et les Esprits aigus dans les poisons :...   Menez-les, les Chevaux du vent du Sud, à la rivière Menez-les... Dans les grains aux grains mêlés - Dans les grains de nuit point la verte pointe... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 08:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
07 mars 2012

Arabesques de malheur - Jules Laforgues

Arabesques de malheur   Nous nous aimions comme deux fous ; On s'est quittés sans en parler. (Un spleen me tenait exilé Et ce spleen me venait de tout.)   Que ferons-nous, moi, de mon âme, Elle de sa tendre jeunesse ! Ô vieillissante pécheresse, Oh ! que tu vas me rendre infâme !   Des ans vont passer là-dessus ; On durcira chacun pour soi ; Et plus d'une fois, je m'y vois, On ragera : " Si j'avais su ! "....   Oh ! comme on fait claquer les portes, Dans ce Grand Hôtel d'anonymes ! Touristes,... [Lire la suite]
16 février 2012

Le jugement de Komor - Charles-Marie Leconte de Lisle [IV]

Le jugement de Komor   Puis tout se tut. Le vent faisait rage au dehors ; Et la mer, soulevant ses lames furibondes, Ébranlait l'escalier crevassé de ses bords.   Une femme, à pas lents, très belle, aux tresses blondes, De blanc vêtue, aux yeux calmes, tristes et doux, Entra, se détachant des ténèbres profondes.   Elle vit, sans trembler ni fléchir les genoux, Le crucifix, le bloc, le fer hors de la gaîne, Et, muette, se tint devant le vieil époux.   Lui, plus pâle, frémit, plein d'amour et de haine, ... [Lire la suite]
14 février 2012

Le jugement de Komor - Charles-Marie Leconte de Lisle [II]

Le jugement de Komor   Or, au feu d'une torche en un flambeau grossier, Le Jarle, dans sa tour vieille que la mer ronge, Marchait, les bras croisés sur sa cotte d'acier.   Muet, sourd au fracas qui roule et se prolonge, Comprimant de ses poings la rage de son cœur, Le Jarle s'agitait comme en un mauvais songe.   C'était un haut vieillard, sombre et plein de vigueur. Sur sa joue aux poils gris, lourde, une larme vive De l'angoisse soufferte accusait la rigueur.   Au fond, contre le mur, tel qu'une... [Lire la suite]
26 décembre 2011

Le givre - Maurice Carême

Le givre   Mon dieu comme ils sont beaux Les tremblants animaux Que le givre a fait naître La nuit sur ma fenêtre !   Ils broutent des fougères Dans un bois plein d'étoiles, Et l'on voit la lumière À travers leur corps pâles.   Il y a un chevreuil Qui me connaît déjà ; Il soulève pour moi Son front d'entre les feuilles,   Et quand il me regarde, Ses grands yeux sont si doux Que je sens mon cœur battre Et trembler mes genoux.   Laissez-moi, ô décembre ! Ce chevreuil merveilleux. Je... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 08:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , , ,

01 juillet 2011

Touffe de mots - Marie-Claire d'Orbaix

Touffe de mots   Tu ne viens jamais les mains vides Tu poses sur mes genoux des brassées de poèmes des touffes de mots                jonquilles qui ont allumé tes nuits avant de fleurir à l'aube dans ta bouche je respire ces phrases de ta vie halos sur mon corps et mon visage.   Marie-Claire d'ORBAIX
Posté par muze15 à 07:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,
05 novembre 2010

Ne réservez pas à ma vieillesse un château - Jules Renard

@font-face {   font-family: "Cambria"; }@font-face {   font-family: "Comic Sans MS"; }p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal { margin: 0cm 0cm 0.0001pt; font-size: 12pt; font-family: "Times New Roman"; }div.Section1 { page: Section1; } Ne réservez pas à ma vieillesse un château ... Ne réservez pas à ma vieillesse un château, mais faites- moi la grâce de me garder, comme dernier refuge, cette cuisine avec sa marmite toujours en l'air, avec la crémaillère aux dents diaboliques, ... [Lire la suite]
03 novembre 2010

Citation à penser

L'avenir est sur les genoux des dieux.HOMÈRE
Posté par muze15 à 06:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
24 septembre 2010

Dors à mes pieds !... - Mélanie Waldor

@font-face {   font-family: "Cambria"; }@font-face {   font-family: "Comic Sans MS"; }p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal { margin: 0cm 0cm 0.0001pt; font-size: 12pt; font-family: "Times New Roman"; }div.Section1 { page: Section1; } Dors à mes pieds !... Dors à mes pieds !... Rêve d'amour Mon souffle, comme une caresse, Glissera sur le pur contour De ce beau front qu'avec paresse Tu reposes sur mes genoux. Dors à mes pieds, ... [Lire la suite]