24 octobre 2012

Éventail de Mademoiselle Mallarmé - Stéphane Mallarmé

Éventail de Mademoiselle Mallarmé   Ô rêveuse, pour que je plonge Au pur délice sans chemin, Sache, par un subtil mensonge, Garder mon aile dans ta main.   Une fraîcheur de crépuscule Te vient à chaque battement Dont le coup prisonnier recule L'horizon délicatement.   Vertige ! voici que frissonne L'espace comme un grand baiser Qui, fou de naître pour personne, Ne peut jaillir ni s'apaiser.   Sens-tu le paradis farouche Ainsi qu'un rire enseveli Se couler du coin de ta bouche Au fond de... [Lire la suite]

15 septembre 2012

Le jardin et la maison - Anna de Noailles

Le jardin et la maison   Voici l'heure où le pré, les arbres et les fleurs Dans l'air dolent et doux soupirent leurs odeurs.   Les baies du lierre obscur où l'ombre se recueille Sentant venir le soir se couchent dans leurs feuilles,   Le jet d'eau du jardin, qui monte et redescend, Fait dans le bassin clair son bruit rafraîchissant ;   La paisible maison respire au jour qui baisse Les petits orangers fleurissant dans leurs caisses.   Le feuillage qui boit les vapeurs de l'étang Lassé des feux du... [Lire la suite]
07 juillet 2011

La coupe - Cécile Périn

La coupe   Laisse venir à toi doucement les images Comme une coupe pure offre-leur ton esprit Et qu'au cristal de l'eau dans leur fraîcheur surpris S'inscrivent les reflets légers des paysages.   Ne bouge pas.  Bientôt s'en viendront les oiseaux Apprivoisés poser leur vol près de la coupe. Des lézards étendront leur corps agile et souple Au soleil ; et le ciel s’irisera dans l'eau.   Sois celui qui se tait, contemple, se recueille, Le lac calme où s'apaise un instant le torrent Avant de rebondir dans... [Lire la suite]
14 septembre 2010

Les roses jaunes - Jean Moréas

@font-face {   font-family: "Cambria"; }@font-face {   font-family: "Comic Sans MS"; }p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal { margin: 0cm 0cm 0.0001pt; font-size: 12pt; font-family: "Times New Roman"; }div.Section1 { page: Section1; } Les roses jaunes Les roses jaunes ceignent les troncs Des grands platanes, dans le jardin Où c'est comme un tintement soudain D'eau qui s'égoutte en les bassins ronds. Nul battement d'ailes, au matin... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 08:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , ,
04 novembre 2009

Divagation - Muze15

Fraîcheur par ces essencesaux humeurs fugacesjaillissant en gouttelettesemprisonnéessavourant leur minute de liberté
17 octobre 2009

Rivière de mes yeux - Saint-Denys Garneau

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:"Times New Roman"; panose-1:0 2 2 6 3 5 4 5 2 3; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:50331648 0 0 0 1 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-parent:""; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:12.0pt; font-family:"Times New Roman";} table.MsoNormalTable ... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 08:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

03 août 2009

La bouche - Marie Nizet

La bouche Ni sa pensée, en vol vers moi par tant de lieues,Ni le rayon qui court sur son front de lumière,Ni sa beauté de jeune dieu qui la premièreMe tenta, ni ses yeux - ces deux caresses bleues ; Ni son cou ni ses bras, ni rien de ce qu'on touche,Ni rien de ce qu'on voit de lui ne vaut sa boucheOù l'on meurt de plaisir et qui s'acharne à mordre, Sa bouche de fraîcheur, de délices, de flamme,Fleur de volupté, de luxure et de désordre,Qui vous vide le cœur et vous boit jusqu'à l'âme... Marie NIZET (1859-1922)
03 juillet 2009

Divagation - Muze15

Dans la fraîcheurje m'établis —et je m'endorsMatsuo BASHÔ (Haiku)
Posté par muze15 à 10:35 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
26 juin 2009

Divagation - Muze15

Fraîcheur du vent —la voix des pinsemplit le ciel videUeshima ONITSURA
Posté par muze15 à 17:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
09 octobre 2008

Fascinum - Christian Prigent

Fascinum Voici la grande mère et le dragon rougela putain, le noeuddes vits pères). On a peur c'est bleu :zéro vue, peau grise. Salut aux petits serpents sur sa tête :paroles! paroles!fariboles!Tout ça c'est dans toi : pisse-le,hop! En haut : arc-en-ciel rosée fraîcheur. En bas : ton cul dans l'herbe,si tu veux - ça va. Christian PRIGENT(Inédit)
Posté par muze15 à 08:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,