16 décembre 2011

L'imprudence - Marceline Desbordes-Valmore

L'imprudence   Comme une fleur à plaisir effeuillée Pâlit, tombe et s'efface une brillante erreur. Ivre de toi, je rêvais le bonheur : Je rêvais, tu m'as éveillée.   Que ce réveil va me coûter de pleurs ! Dans le sein de l'amour pourrai-je les répandre ? Il m'enchaînait à toi par des liens de fleurs ; Tu me forces à les lui rendre.   Un seul mot à nos yeux découvre l'avenir ; Un reproche souvent attriste l'espérance. Hélas ! S'il faut rougir d'une tendre imprudence, Toi qui la partageas, devais-tu m'en... [Lire la suite]

14 décembre 2011

Crois-moi - Marceline Desbordes-Valmore

Crois-moi   Si ta vie obscure et charmée Coule à l'ombre de quelques fleurs, Ame orageuse mais calmée Dans ce rêve pur et sans pleurs, Sur les biens que le ciel te donne, Crois-moi : Pour que le sort te les pardonne, Tais-toi !   Mais si l'amour d'une main sûre T'a frappée à ne plus guérir, Si tu languis de ta blessure Jusqu'à souhaiter d'en mourir, Devant tous, et devant toi-même, Crois-moi : Par un effort doux et suprême, Tais-toi !   Vois-tu ! Les profondes paroles Qui sortent d'un vrai désespoir... [Lire la suite]
13 décembre 2011

L'innocence - Marceline Desbordes-Valmore

L'innocence   Beau fantôme de l'innocence, Vêtu de fleurs, Toi qui gardes sous ta puissance Une âme en pleurs !   Ô toi qui devanças nos hontes Et nos revers, Es-tu si grand que tu surmontes Tout l'univers !   Le reste, comme la poussière, S'est envolé, Devant le feu de ma paupière Tout s'est voilé,   Tout s'est enfui, flamme et fumée, Tout est au vent ; Toi seul sur mon âme enfermée Planes souvent.   Pour courir à ta voix qui crie : " Éternité ! " Pour monter à Dieu que je prie, J'ai... [Lire la suite]
16 novembre 2011

Feuille d'automne - Charlotte Serre

Feuille d'automne   Feuille d'automne Bijou vermeil Qui tourbillonne Dans le soleil, Flambe l'automne Pourpres et ors Qui vermillonnent Tel un trésor.   Feuille dansante Dans le vent fou Qui, frissonnante Tombe à genoux En la supplique Des feux mourants, Mélancoliques Dans leurs tourments.   Sème l'automne Sur les étangs Combien s'étonne Le cygne blanc Qui, sous les aunes S'en va glissant. L'air monotone Va s'imprégnant.   Dans les vallées Au cœur saignant Taches rouillées Feuilles... [Lire la suite]
17 octobre 2011

Étranges fleurs - Maurice Carême

Étranges fleurs   L'automne met dans les lilas D'étranges fleurs que nul ne voit,   Des fleurs aux tons si transparents Qu'il faut avoir gardé longtemps   Son âme de petit enfant Pour les voir le long des sentiers   Et pour pouvoir les assembler En un seul bouquet de clarté   Comme font, à l'aube, les anges, Les mains pleines d'étoiles blanches...   Maurice CARÊME
04 octobre 2011

Le cimetière marin - Paul Valéry [V]

Le cimetière marin   Les morts cachés sont bien dans cette terre Qui les réchauffe et sèche leur mystère. Midi là-haut, Midi sans mouvement En soi se pense et convient à soi-même Tête complète et parfait diadème, Je suis en toi le secret changement.   Tu n'as que moi pour contenir tes craintes ! Mes repentirs, mes doutes, mes contraintes Sont le défaut de ton grand diamant ! . . . Mais dans leur nuit toute lourde de marbres, Un peuple vague aux racines des arbres A pris déjà ton parti lentement.   Ils... [Lire la suite]

25 juin 2011

Le jardin et la maison - Anna de Noailles

Le jardin et la maison (poème parfois intitulé Crépuscule)   Voici l’heure où le pré, les arbres et les fleurs Dans l’air dolent et doux soupirent leurs odeurs.   Les baies du lierre obscur où l’ombre se recueille Sentant venir le soir se couchent sur leurs feuilles,   Le jet d’eau du jardin, qui monte et redescend, Fait dans le bassin clair son bruit rafraîchissant;   La paisible maison respire au jour qui baisse Les petits orangers fleurissent dans leurs caisses.   Le feuillage qui boit les... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 08:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,
07 juin 2011

Pendant que - Gilles Vigneault

Pendant que   Pendant que les bateaux Font l'amour et la guerre Avec l'eau qui les broie Pendant que les ruisseaux Dans les secrets des bois Deviennent des rivières   Moi, moi, je t'aime Moi, moi, je t'aime   Pendant que le soleil Plus haut que les nuages Fait ses nuits et ses jours Pendant que ses pareils Continuent des voyages Chargés de leurs amours   Moi, moi, je t'aime Moi, moi, je t'aime   Pendant que les grands vents Imaginent des ailes Aux coins secrets de l'air Pendant qu'un... [Lire la suite]
28 mai 2011

L'arbre - Paul Vincensini

L'arbre   Par la violence de son vertige L'arbre a jailli du sol vaincu Dans l'air où les oiseaux pleuraient   Une fleur au travail Une abeille au galop Un couteau dans son poitrail Le sang du cheval blanc coule au trot   La chaleur arrondit la montagne Mais glisse sur le tronc de l'arbre Les feuilles et les tiges Comme caillou dans la main   Une rivière suffit au rocher Pour qu'il devienne enfant   La nuit le vent peuple l'arbre De vieilles femmes aux dessous blancs Mais à l'aurore ce... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 08:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,
20 mai 2011

Le coucher du soleil romantique - Charles Baudelaire

Le coucher du soleil romantique   Que le soleil est beau quand tout frais il se lève, Comme une explosion nous lançant son bonjour ! - Bienheureux celui-là qui peut avec amour Saluer son coucher plus glorieux qu'un rêve !   Je me souviens ! J'ai vu tout, fleur, source, sillon, Se pâmer sous son œil comme un cœur qui palpite... - Courons vers l'horizon, il est tard, courons vite, Pour attraper au moins un oblique rayon !   Mais je poursuis en vain le Dieu qui se retire ; L'irrésistible Nuit établit son... [Lire la suite]