07 juin 2013

Citation à penser

Celui qui se plaît à regarder les fleurs gardera toujours présente à l'esprit sa propre fragilité.Horti it ZEINENSIS
Posté par muze15 à 05:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

17 mai 2013

Citation à penser

Nous sommes tous des poètes, disait ma mère, les arbres, les plantes, les fleurs…Ahmed ABODEHMAN
Posté par muze15 à 05:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
01 avril 2013

Ne fuis pas encore - Marguerite Desbordes-Valmore

Ne fuis pas encore   Tu crois, s'il fait sombre, Qu'on ne te voit pas, Non plus qu'une autre ombre, Glissant sur tes pas ? Mais l'air est sonore, Et ton pied bondit... Ne fuis pas encore : Je n'ai pas tout dit !   À qui ce gant rose Qui n'est pas le mien ? Quel parfum t'arrose, Qui n'est plus le tien ? Tu ris, mais prends garde, Ta lèvre pâlit... Moi je te regarde : Je n'ai pas tout dit !   Sur ton cœur cachées Des fleurs vont mourir ; Les as-tu cherchées Pour me les offrir ? Vois ! La lune... [Lire la suite]
10 décembre 2012

Jardins - Maurice Carême

Jardins   J’en ai vu des jaunes, des verts, Des rouges, des mauves, des bleus. J’en ai vu qui béaient aux cieux, Fleurs ouvertes comme des yeux. J’en ai même vu des mouillés Entre des murs de prieuré, Quelquefois des mystérieux Se cachant derrière des grilles Et puis des ronds comme des billes, D’autres carrés, d’autres tracés Comme à l’équerre et compassés, D’autres qui arboraient des paons Ainsi que des drapeaux vivants Et d’autres enfin, combien d’autres Bien plus humains que les humains Et qui, cependant,... [Lire la suite]
09 octobre 2012

À Trianon - Augusta Holmès

À Trianon   Suivez-moi, Marquise, Parmi les parfums et la brise, Vers le Temple d'Amour Qui nous sourit aux derniers rais du jour, Suivez-moi, Bergère, Parmi la mousse et la fougère,   Et les fleurs s'ouvrant sous vos pas, Diront: " d'Amour, la mère Est plus sévère, Et Flore a moins d'appas ! " Venez sous l'aubépine rose, Moins rose que ta lèvre éclose !   Permettez qu'enfin je repose Mon front tout près de votre cœur ! Votre sein bat plus vite... En vain votre regard m'évite... Ta main si frêle est... [Lire la suite]
15 septembre 2012

Le jardin et la maison - Anna de Noailles

Le jardin et la maison   Voici l'heure où le pré, les arbres et les fleurs Dans l'air dolent et doux soupirent leurs odeurs.   Les baies du lierre obscur où l'ombre se recueille Sentant venir le soir se couchent dans leurs feuilles,   Le jet d'eau du jardin, qui monte et redescend, Fait dans le bassin clair son bruit rafraîchissant ;   La paisible maison respire au jour qui baisse Les petits orangers fleurissant dans leurs caisses.   Le feuillage qui boit les vapeurs de l'étang Lassé des feux du... [Lire la suite]

26 juillet 2012

Belles fleurs, dont je voy ces jardins embellis - Vincent Voiture

Belles fleurs, dont je voy ces jardins embellis   Belles fleurs, dont je voy ces jardins embellis, Chastes Nymphes, l'Amour et le soin de l'Aurore, Innocentes beautez que le Soleil adore, Dont l'éclat rend la Terre et les Cieux embellis.   Allez rendre l'hommage au beau teint de Philis, Nommez-la vostre Reine, et confessez encore, Qu'elle est plus éclattante et plus belle que Flore, Lors qu'elle a plus d'œillets, de roses, et de lis.   Quittez donc sans regret ces lieux et vos racines, Pour voir une beauté,... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 08:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,
25 juillet 2012

Ce qui se passait aux Feuillantines vers 1813 - Victor Hugo

Ce qui se passait aux Feuillantines vers 1813   (extrait)   Enfants, beaux fronts naïfs penchés autour de moi, Bouches aux dents d'émail disant toujours : Pourquoi ? Vous qui, m'interrogeant sur plus d'un grand problème, Voulez de chaque chose, obscure pour moi-même, Connaître le vrai sens et le mot décisif, Et qui touchez à tout dans mon esprit pensif ; - Si bien que, vous partis, enfants, souvent je passe Des heures, fort maussade, à remettre à leur place Au fond de mon cerveau mes plans, mes visions, Mes... [Lire la suite]
20 juillet 2012

Au jardin - Jules Renard

Au jardin   LA BICHE. - Fac et spera. LA PIOCHE. - Moi aussi. LES FLEURS. - Fera-t-il soleil aujourd'hui ? LE TOURNESOL. - Oui, si je veux. L'ARROSOIR. - Pardon, si je veux, il pleuvra, j'ôte ma pomme, à torrents. LE ROSIER. - Oh ! quel vent ! LE TUTEUR. - Je suis là. et , si LA FRAMBOISE. - Pourquoi les roses ont-elles des épines ? Ça ne se mange pas, une rose. LA CARPE DU VIVIER. - Bien dit ! C'est parce qu'on me mange que je pique, moi, avec mes arêtes LE CHARDON. - Oui, mais trop tard. LA ROSE. - Me trouves-tu... [Lire la suite]
18 juillet 2012

Le verger - Anna de Noailles [I]

Le verger   Dans le jardin, sucré d'œillets et d'aromates, Lorsque l'aube a mouillé le serpolet touffu, Et que les lourds frelons, suspendus aux tomates, Chancellent, de rosée et de sève pourvus,   Je viendrai, sous l'azur et la brume flottante, Ivre du temps vivace et du jour retrouvé, Mon cœur se dressera comme le coq qui chante Insatiablement vers le soleil levé.   L'air chaud sera laiteux sur toute la verdure, Sur l'effort généreux et prudent des semis, Sur la salade vive et le buis des bordures, Sur... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 10:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,