31 août 2012

Un dahlia - Paul Verlaine

Un dahlia   Courtisane au sein dur, à l'œil opaque et brun S'ouvrant avec lenteur comme celui d'un bœuf, Ton grand torse reluit ainsi qu'un marbre neuf.   Fleur grasse et riche, autour de toi ne flotte aucun Arôme, et la beauté sereine de ton corps Déroule, mate, ses impeccables accords.   Tu ne sens même pas la chair, ce goût qu'au moins Exhalent celles-là qui vont fanant les foins, Et tu trônes, Idole insensible à l'encens.   - Ainsi le Dahlia, roi vêtu de splendeur, Elève sans orgueil sa tête sans... [Lire la suite]

11 mai 2012

Chanson de la plus haute tour - Arthur Rimbaud

Chanson de la plus haute tour   Oisive jeunesse A tout asservie, Par délicatesse J'ai perdu ma vie. Ah ! Que le temps vienne Où les cœurs s'éprennent.   Je me suis dit : laisse, Et qu'on ne te voie : Et sans la promesse De plus hautes joies. Que rien ne t'arrête, Auguste retraite.   J'ai tant fait patience Qu'à jamais j'oublie ; Craintes et souffrances Aux cieux sont parties. Et la soif malsaine Obscurcit mes veines.   Ainsi la prairie A l'oubli livrée, Grandie, et fleurie D'encens et... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 08:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,
01 février 2012

La prière - Alphonse de Lamartine [II]

La prière   L'univers est le temple, et la terre est l'autel ; Les cieux en sont le dôme : et ces astres sans nombre, Ces feux demi-voilés, pâle ornement de l'ombre, Dans la voûte d'azur avec ordre semés, Sont les sacrés flambeaux pour ce temple allumés : Et ces nuages purs qu'un jour mourant colore, Et qu'un souffle léger, du couchant à l'aurore, Dans les plaines de l'air, repliant mollement, Roule en flocons de pourpre aux bords du firmament, Sont les flots de l'encens qui monte et s'évapore Jusqu'au trône du Dieu... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 08:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,