05 janvier 2012

Oh ! puisse le ciseau qui doit trancher mes jours - André Chénier

Oh ! puisse le ciseau qui doit trancher mes jours   Oh ! puisse le ciseau qui doit trancher mes jours Sur le sein d'une belle en arrêter le cours ! Qu'au milieu des langueurs, au milieu des délices, Achevant de Vénus les plus doux sacrifices, Mon âme, sans efforts, sans douleurs, sans combats, Se dégage et s'envole, et ne le sente pas ! Qu'attiré sur ma tombe, où la pierre luisante Offrira de ma fin l'image séduisante, Le voyageur ému dise avec un soupir : " Ainsi puissé-je vivre et puissé-je mourir ! "   André... [Lire la suite]

20 décembre 2011

Le Chêne et le Roseau - Jean de La Fontaine

Le Chêne et le Roseau   Le Chêne un jour dit au Roseau : "Vous avez bien sujet d'accuser la Nature ; Un Roitelet pour vous est un pesant fardeau. Le moindre vent, qui d'aventure Fait rider la face de l'eau, Vous oblige à baisser la tête : Cependant que mon front, au Caucase pareil, Non content d'arrêter les rayons du soleil, Brave l'effort de la tempête. Tout vous est Aquilon, tout me semble Zéphyr. Encor si vous naissiez à l'abri du feuillage Dont je couvre le voisinage, Vous n'auriez pas tant à souffrir : Je vous... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 07:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , , ,
27 novembre 2011

Stances amoureuses de la Reine de Navarre sur ses amours avec Champvallon - Marguerite de Valois

Stances amoureuses de la Reine de Navarre sur ses amours avec Champvallon (extraits)   […] Cachez-la, serrez-la, tenez-la bien contrainte ; L’attache de nos cœurs d’une amoureuse étreinte Nous couple beaucoup plus qu’on ne nous a disjoints ; Nos corps sont désunis, nos âmes enlassées, Nos corps sont désunis, nos âmes enlacées, Nous sommes éloignés et ne le sommes point.   […] Bandez-vous contre moi, que tout me soit contraire ; Tous vos efforts sont vains, eh ! que pouvez-vous faire ? Je... [Lire la suite]
06 septembre 2011

Tantalized - Paul Verlaine

Tantalized   L’aile où je suis donnant juste sur une gare, J’entends de nuit (mes nuits sont blanches) la bagarre Des machines qu’on chauffe et des trains ajustés, Et vraiment c’est des bruits de nids répercutés À des cieux de fonte et de verre et gras de houille. Vous n’imaginez pas comme cela gazouille Et comme l’on dirait des efforts d’oiselets Vers des vols tout prochains à des cieux violets Encore et que le point du jour éclaire à peine. Ô ces wagons qui vont dévaler dans la plaine !    Paul... [Lire la suite]
20 mars 2010

Éphéméride - Muze15

  <!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:"Times New... [Lire la suite]
13 novembre 2009

Divagations photographiques

Le livre, et plus particulièrement la littérature offre le vrai luxe : celui d'une pensée choisie et non d'une doxa subie. Elle est le refuge des consciences libres qui ne disent "oui" qu'à ce qu'elles ont choisi. Et qui disent parfois "oui" à des défis, des tempêtes, des efforts.
18 septembre 2009

Divagation - Muze15

Il y a des sentiments faits de la même nostalgie, des mêmes espérances et des mêmes efforts de volonté impuissants. C'est qu'en réalité nous aimons toujours ceux qui sont différents de nous...