31 juillet 2011

Citation à penser

Le soi est cette chose pensante, intérieurement convaincue de ses propres actions [(de quelque Substance qu’elle soit formée, soit spirituelle ou matérielle, simple ou composée, il n’importe), qui sent du plaisir et de la douleur, qui est capable de bonheur ou de misère, et qui par là est intéressée pour soi-même, aussi loin que cette conscience peut s’étendre.] » John LOCKE [Essai sur l’entendement humain, 1690]

09 juillet 2011

Vale - Catherine Pozzi

Vale   La grande amour que vous m’aviez donnée Le vent des jours a rompu ses rayons, Où fut la flamme, où fut la destinée Où nous étions, où par la main serrés Nous nous tenions   Notre soleil, dont l’ardeur fut pensée L’orbe pour nous de l’être sans second Le second ciel d’une âme divisée Le double exil où le double se fond,   Son lieu pour vous apparaît cendre et crainte, Vos yeux vers lui ne l’ont pas reconnu, L’astre enchanté qui portait hors d’atteinte L’extrême instant de notre seule étreinte Vers... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 08:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , , ,
01 mai 2011

Ballade du premier jour de mai - Charles d'Orléans

Ballade du premier jour de mai   Trop longtemps vous vois sommeillier, Monsieur, en deuil et déplaisir. Veuilliez vous ce jour éveiller ! Allons au bois le mai cueillir Pour la coutume maintenir ! Nous orrons des oyseaux le glay Dont ils font les bois retentir Ce premier jour du mois de mai.   Le Dieu d'Amour est coutumier À ce jour de fête tenir Pour amoureux cœurs festoyer Qui désirent le servir. Pour ce fait les arbres couvrir De fleurs et les champs de vert gai Pour la fête plus embellir Ce premier jour... [Lire la suite]
14 mars 2011

Berceuse de la Mère-Dieu - Marie Noël

Berceuse de la Mère-Dieu   Mon Dieu qui dormez faible entre mes bras, Mon enfant tout chaud sur mon cœur qui bat J’adore en mes mains et berce étonnée La merveille, ô Dieu, que m’avez donnée   De fils, ô mon Dieu, je n’en avais pas Vierge que je suis, en cet humble état Quelle joie en fleur de moi serait née ? Mais Vous, Tout-Puissant, me l’avez donnée.   Que rendrai-je à Vous, moi sur qui tomba Votre grâce ? Ô Dieu, je souris tout bas Car j’avais aussi, petite et bornée, J’avais une grâce et Vous l’ai... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 08:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , , ,
28 février 2011

Sonnet - Marie Stuart

Sonnet   Que suis-je, hélas ! et de quoi sert ma vie ? Je ne suis fors qu'un corps privé de cœur, Une ombre vaine, un objet de malheur, Qui n'a plus rien que de mourir envie.   Plus ne portez, ô ennemis, d'envie A qui n'a plus l'esprit à la grandeur, Ja consommé d'excessive douleur. Votre ire en bref se verra assouvie.   Et vous, amis, qui m'avez tenue chère, Souvenez-vous que sans heur, sans santé, Je ne saurais aucun bon œuvre faire.   Souhaitez donc fin de calamité Et que ci-bas, étant assez... [Lire la suite]
24 février 2011

Sonnet XXI - Louise Labé

@font-face {   font-family: "Cambria"; }@font-face {   font-family: "Comic Sans MS"; }p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal { margin: 0cm 0cm 0.0001pt; font-size: 12pt; font-family: "Times New Roman"; }div.Section1 { page: Section1; } XXI Quelle grandeur rend l'homme vénérable ? Quelle grosseur ? quel poil ? quelle couleur ? Qui a les yeux les plus charmeurs ? Qui fait plus rapidement une plaie incurable ? Quel chant convient le... [Lire la suite]

27 janvier 2011

Ode à un rossignol - John Keats [I]

@font-face {   font-family: "Cambria"; }@font-face {   font-family: "Comic Sans MS"; }p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal { margin: 0cm 0cm 0.0001pt; font-size: 12pt; font-family: "Times New Roman"; }div.Section1 { page: Section1; } Ode à un rossignol Mon cœur souffre et la douleur engourdit Mes sens, comme si j’avais bu d’un trait La ciguë ou quelque liquide opiacé Et coulé, en un instant, au fond du Léthé : Ce n’est pas que j’envie ton heureux sort, Mais plutôt que je ... [Lire la suite]
10 janvier 2011

Ma douce amour - Christine de Pisan

@font-face {   font-family: "Cambria"; }@font-face {   font-family: "Comic Sans MS"; }p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal { margin: 0cm 0cm 0.0001pt; font-size: 12pt; font-family: "Times New Roman"; }div.Section1 { page: Section1; } Ma douce amour Ma douce amour, ma plaisance chérie, Mon ami cher, tout ce que puis aimer, Votre douceur m' de tous maux guérie. En vérité, je vous peux proclamer Fontaine dont tout bien me vient, Qui... [Lire la suite]
19 octobre 2010

Paul au tombeau de Virginie - Vincent Campenon

@font-face {   font-family: "Cambria"; }@font-face {   font-family: "Comic Sans MS"; }p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal { margin: 0cm 0cm 0.0001pt; font-size: 12pt; font-family: "Times New Roman"; }div.Section1 { page: Section1; } Paul au tombeau de Virginie Repose en paix, ma Virginie ! Le repos n'est pas fait pour moi. Hélas ! le monde entier, sans toi, N'a rien qui m'attache à la vie. Le plaisir ainsi que la peine, Tout... [Lire la suite]
25 septembre 2010

À la nuit - Évariste de Parny

@font-face {   font-family: "Cambria"; }@font-face {   font-family: "Comic Sans MS"; }p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal { margin: 0cm 0cm 0.0001pt; font-size: 12pt; font-family: "Times New Roman"; }div.Section1 { page: Section1; } À la nuit Toujours le malheureux t'appelle, Ô nuit, favorable aux chagrins ! Viens donc, et, porte sur ton aile L'oubli des perfides humains. Voile ma douleur solitaire ; Et, lorsque la main du... [Lire la suite]