07 janvier 2015

Nous sommes CHARLIE

  COURAGE HARMONIE AMOUR RESPECT LAÏCITÉ IDÉAL ENCHANTEMENT
Posté par muze15 à 13:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

19 mai 2014

Citation à penser

Ah ! Seigneur ! donnez-moi la force et le courageDe contempler mon cœur et mon corps sans dégoût !Charles BAUDELAIRE
Posté par muze15 à 04:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
03 décembre 2013

Citation à penser

Il y a deux choses qui comptent chez l'homme : c'est le courage et la culture.André MALRAUX
Posté par muze15 à 04:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
19 mars 2012

Le Génie des forêts - Joseph Lenoir [II]

Le Génie des forêts   Parce que tu mangeais des entrailles de femme, Tu t'engraissais des chairs de tes amis, Et que jamais, chez toi, n'étincelle la flamme, Qu'autour de tremblants ennemis.   Va voir, si tu peux, au seuil de nos cabanes, Les pâles et rouges débris Des chevelures et des crânes Qu'en ton sein autrefois ma hache avait surpris.   Foule de guerriers sans courage, Je le sais et tu t'en souviens, Parce que tu n'aimais qu'un indigne carnage, Mes pères ont maudit les tiens.   […]   ... [Lire la suite]
18 mars 2012

Le Génie des forêts - Joseph Lenoir [I]

Le Génie des forêts   Il est dit qu'une fois, sur les arides plaines Qui s'étendent là-bas dans les vieilles forêts, L'esprit des noirs brouillards qui couvrent ces domaines Dormit à l'ombre d'un cyprès.   Mais il n'était pas seul : l'air pensif, en cadence, Pressés autour de lui, des hommes s'agitaient ; Un chant rompit bientôt leur lugubre silence : Voici quel chant ils écoutaient:   Foule de guerriers sans courage, Je le sais et tu t'en souviens, Parce que tu n'aimais qu'un indigne carnage, Mes pères... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 08:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,
11 mars 2012

Ha ! cœur que j'aimais tant, et qui m'as tant aimée - Christofle de Beaujeu

Ha ! cœur que j'aimais tant, et qui m'as tant aimée   Ha ! cœur que j'aimais tant, et qui m'as tant aimée, Tu mérites mon cœur, un si riche cercueil : Mais pour montrer que moi digne d'un si grand deuil Dois mourir, çà mourons d'une mort animée !   Je ne veux de tourments avoir l'âme pâmée, Ni noyer mon courage aux larmes de mon œil Mais me venger de tout, et plaire à mon œil, M'étant contre la mort moi-même désarmée.   Je ne puis plus heureuse arriver à ces bords Que d'y accompagner la Princesse des morts,... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 08:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,

09 mars 2012

Cependant que l'honnêteté - Philippe Desportes

Cependant que l'honnêteté   Cependant que l'honnêteté Retenait ta jeune beauté Empreinte au plus vif de mon âme, Quand je sentais brûler mon cœur, Je me plaisais en ma langueur, Et nommais heureuse ma flamme.   Les filets de tes blonds cheveux, Primes, frisés, retors en nœuds, De cent mille façons nouvelles Serraient tellement mes esprits Que jamais je n'eusse entrepris De rompre des chaînes si belles !   Ton œil qui les dieux émouvait Contraignant tout ce qui vivait Sous l'amoureuse obéissance, Et... [Lire la suite]
27 janvier 2012

Aussi souvent qu'Amour fait penser à mon âme - Théophile de Viau

 Aussi souvent qu'Amour fait penser à mon âme   Aussi souvent qu'Amour fait penser à mon âme, Combien il mit d'attraits dans les yeux de ma Dame, Combien c'est de l'honneur d'aimer en si bon lieu, Je m'estime aussi grand et plus heureux qu'un Dieu. Amaranthe, Phillis, Caliste, Pasithée, Je hais cette mollesse à vos noms affectée ; Ces titres qu'on vous fait avecque tant d'appas, Témoignent qu'en effet vos yeux n'en avaient pas. Au sentiment divin de ma douce furie, Le plus beau nom du monde est le nom de Marie : ... [Lire la suite]
14 janvier 2012

Sed non satiata - Charles Baudelaire

Sed non satiata   Bizarre déité, brune comme les nuits, Au parfum mélangé de musc et de havane, Œuvre de quelque obi, le Faust de la savane, Sorcière au flanc d'ébène, enfant des noirs minuits,   Je préfère au constance, à l'opium, aux nuits, L'élixir de ta bouche où l'amour se pavane ; Quand vers toi mes désirs partent en caravane, Tes yeux sont la citerne où boivent mes ennuis.   Par ces deux grands yeux noirs, soupiraux de ton âme, Ô démon sans pitié ! verse-moi moins de flamme ; Je ne suis pas le Styx... [Lire la suite]
14 décembre 2011

Divagation - Muze15

Femme courageAnimée Engagée PassionnéeInsensible aux outrages
Posté par muze15 à 08:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,