19 juin 2012

Epitaphe - François Coppée

Epitaphe   Dans le faubourg qui monte au cimetière, Passant rêveur, j'ai souvent observé Les croix de bois et les tombeaux de pierre Attendant là qu'un nom y fût gravé.   Tu m'es ravie, enfant, et la nuit tombe Dans ma pauvre âme où l'espoir s'amoindrit ; Mais sur mon cœur, comme sur une tombe, C'est pour toujours que ton nom est écrit.   François COPPÉE (1842-1908)
Posté par muze15 à 08:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,

17 mars 2012

C'est vrai, j'aime Paris d'une amitié malsaine... -François Coppée

C'est vrai, j'aime Paris d'une amitié malsaine...   C'est vrai, j'aime Paris d'une amitié malsaine ; J'ai partout le regret des vieux bords de la Seine Devant la vaste mer, devant les pics neigeux, Je rêve d'un faubourg plein d'enfants et de jeux. D'un coteau tout pelé d'où ma Muse s'applique A noter les tons fins d'un ciel mélancolique, D'un bout de Bièvre, avec quelques chants oubliés, Où l'on tend une corde aux troncs des peupliers, Pour y faire sécher la toile et la flanelle, Ou d'un coin pour pêcher dans l'île de... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 08:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , ,
18 décembre 2010

Il a neigé - François Coppée

@font-face {   font-family: "Cambria"; }@font-face {   font-family: "Comic Sans MS"; }p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal { margin: 0cm 0cm 0.0001pt; font-size: 12pt; font-family: "Times New Roman"; }div.Section1 { page: Section1; } Il a neigé Il a neigé la veille et, tout le jour, il gèle. Le toit, les ornements de fer et la margelle Du puits, le haut des murs, les balcons, le vieux banc Sont comme ouatés, et, dans le jardin, tout est... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 19:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,
10 décembre 2009

Aux livres de chevet - Arthur Rimbaud

Aux livres de chevet Aux livres de chevet, livres de l’art serein, Obermann et Genlis, Vert-vert et le Lutrin, Blasé de nouveauté grisâtre et saugrenue, J’espère, la vieillesse étant enfin venue, Ajouter le traité du Docteur Venetti. Je saurai, revenu du public abêti, Goûter le charme ancien des dessins nécessaires. Écrivain et graveur ont doré les misères Sexuelles : et c’est, n’est-ce pas, cordial : Dr Venetti, Traité de l’Amour conjugal. François COPPÉE Arthur RIMBAUD[Album Zutique] «Aux livres de chevet... » est un pastiche... [Lire la suite]
24 octobre 2008

Le rêve - François Coppée

Le rêved'après le tableau de Jules Lefebvre Légère et d'or pâle coiffée,Dans un nuage, sur les eaux,C'est bien la transparente féeDes nénuphars et des roseaux. Demi-voilé pour le profane,Il semble craindre le regard,Ce corps exquis et diaphaneQui se roule dans le brouillard. Vers quel mystérieux voyageVa le blond fantôme flottant ?Est-ce une femme, est-ce un nuageQui glisse et vole sur l'étang ? Mais déjà tout s'emplit d'aurore,Et, dans le ciel rose et vermeil,L'apparition s'évaporeAu premier rayon du soleil, Et ne... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 08:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,