25 juin 2012

Éphéméride - Muze15

  25 Juin 1858 Naissance de Georges Courteline. Georges Moinaux, né à Tours, utilisait Georges Courteline comme pseudonyme pour écrire. On lui doit de nombreux ouvrages humoristiques (contes, romans, articles, etc.), dont la célébrité lui a valu d'entrer à la Comédie Française en 1910, ainsi que son élection à l'Académie Goncourt en 1926. Une avenue du 12ème arrondissement de Paris porte son nom. Georges Courteline est décédé le 25 juin 1929 à Paris. Il est enterré au célèbre cimetière du Père-Lachaise.  

13 décembre 2011

Éphéméride - Muze15

  13 Décembre 1669 Première de "Britannicus". La tragédie romaine de Racine est présentée pour la première fois à la Comédie Française. Le rival de Racine, Corneille, est présent dans la salle. Il fera l'éloge de la pièce à l'Académie quelques jours plus tard mais omettra de mentionner le nom de son auteur, ce qui provoquera une querelle entre les deux hommes. Bien que jouée 1258 fois (jusqu'en septembre 1680), "Britannicus" n'aura qu'un succès mitigé, notamment à cause des partisans de Corneille qui monteront une cabale... [Lire la suite]
21 octobre 2011

Éphéméride - Muze15

  21 Octobre 1680 Par décret, Louis XIV crée "la Comédie-Française". La société de comédiens a pour mission première de concurrencer la "comédie-italienne" très en vogue en France depuis le milieu du XVIe siècle. La Comédie-Française regroupe plusieurs troupes de théâtre rivales. L'Illustre Théâtre de Molière, le théâtre du Marais et le théâtre de l'hôtel de Bourgogne.
25 février 2011

Éphéméride - Muze15

  25 Février 1830 À 27 ans, Victor Hugo présente pour la première fois sa nouvelle pièce, "Hernani", à la Comédie-Française. Les partisans du classicisme s'offusquent en constatant que la règle des trois unités (de temps, de lieu et d'action) n'est pas respectée. L'affrontement entre les romantiques, les "Jeune-France", et les classiques, les "perruques", est violent. Ils livreront la même bataille à chaque représentation « d’Hernani ». Hugo devient le chef de file de l'école romantique.