13 novembre 2012

Citation à penser

Peut-être la politique est-elle l'art de mettre les chimères à leur place ? On ne fait rien de sérieux si on se soumet aux chimères, mais que faire de grand sans elles.Charles de GAULLE
Posté par muze15 à 05:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

25 octobre 2012

Antéros - Gérard de Nerval

Antéros   Tu demandes pourquoi j'ai tant de rage au cœur Et sur un col flexible une tête indomptée ; C'est que je suis issu de la race d'Antée, Je retourne les dards contre le dieu vainqueur.   Oui, je suis de ceux-là qu'inspire le Vengeur, Il m'a marqué le front de sa lèvre irritée, Sous la pâleur d'Abel, hélas ! ensanglantée, J'ai parfois de Caïn l'implacable rougeur !   Jéhovah ! le dernier, vaincu par ton génie, Qui, du fond des enfers, criait : " Ô tyrannie ! " C'est mon aïeul Bélus ou mon père... [Lire la suite]
12 mars 2011

Le pays - Christine Clairmont

Le pays   Le pays que je préfère Est à l'intérieur de moi La montagne des chimères Plantée d'arbres à pourquoi.   Il faut tracer un chemin Dans un bois impénétrable Sous l'écorce du destin Chercher le sens de la fable.   Trouver l'harmonie du Temps Dans les branches du mélèze Pour que la peine d'antan Au vif du printemps se taise.   Découvrir sous la fougère La pervenche aux yeux d'enfant Qui dans le feu de la guerre Gardait son contentement.   Aboutir dans la clairière Où dort l'étang... [Lire la suite]
13 février 2010

Divagation - Muze15

Voix-couleur de nos blessures et de nos rêves !…Voix tonitruante traquant les mythes et les chimères !…Déploie donc tes ailes sur tous les pigeons sans abri…Prends-les dans ta fougue et dans ton écho !…Pour que le chant des oiseaux blessés devienne universel !…
07 novembre 2008

Oubli - Catulle Mendès

Oubli Allez, vieilles amours, chimères,Caresses qui m'avez meurtri,Tourments heureux, douceurs amères,Abandonnez ce coeur flétri ! Sous l'azur sombre, à tire-d'ailes,Dans l'espoir d'un gîte meilleur,Fuyez, plaintives hirondelles,Le nid désormais sans chaleur ! Tout s'éteint, grâce aux jours moroses,Dans un tiède et terne unisson.Où sont les épines des roses ?Où sont les roses du buisson ? Après l'angoisse et la folie,Comme la nuit après le soir,L'oubli m'est venu. Car j'oublie !Et c'est mon dernier désespoir. Et mon âme... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 08:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,