30 avril 2013

Citation à penser

L'esprit est un produit de l'organisation du cerveau tout comme la vie est un produit de l'organisation des molécules.François JACOB[Le jeu des possibles]
Posté par muze15 à 05:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

13 mai 2012

À un poète ignorant - Clément Marot

À un poète ignorant   Qu'on mène aux champs ce coquardeau, Lequel gâte (quand il compose) Raison, mesure, texte et glose, Soit en ballade ou en rondeau.   Il n'a cervelle ne cerveau. C'est pourquoi si haut crier j'ose : " Qu'on mène aux champs ce coquardeau. "   S'il veut rien faire de nouveau, Qu'il œuvre hardiment en prose (J'entends s'il en sait quelque chose) : Car en rime ce n'est qu'un veau, Qu'on mène aux champs.   Clément MAROT (1497-1544)
Posté par muze15 à 08:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
26 février 2012

Sur sa fièvre - Jean de Sponde

Sur sa fièvre   Que faites-vous dedans mes os, Petites vapeurs enflammées, Dont les pétillantes fumées M'étouffent sans fin le repos ?   Vous me portez de veine en veine Les cuisants tisons de vos feux, Et parmi vos détours confus Je perds le cours de mon haleine.   Mes yeux, crevés de vos ennuis, Sont bandés de tant de nuages Qu'en ne voyant que des ombrages Ils voyent des profondes nuits.   Mon cerveau, siège de mon âme, Heureux pourpris de ma raison, N'est plus que l'horrible prison De votre... [Lire la suite]
25 janvier 2012

La mort des artistes - Charles Baudelaire

La mort des artistes   Combien faut-il de fois secouer mes grelots Et baiser ton front bas, morne caricature ? Pour piquer dans le but, de mystique nature, Combien, ô mon carquois, perdre de javelots ?   Nous userons notre âme en de subtils complots, Et nous démolirons mainte lourde armature, Avant de contempler la grande Créature ! Dont l'infernal désir nous remplit de sanglots !   Il en est qui jamais n'ont connu leur Idole, Et ces sculpteurs damnés et marqués d'un affront, Qui vont se martelant la... [Lire la suite]
11 janvier 2012

La pluie - Maurice Rollinat

La pluie   Lorsque la pluie, ainsi qu'un immense écheveau Brouillant à l'infini ses longs fils d'eau glacée, Tombe d'un ciel funèbre et noir comme un caveau Sur Paris, la Babel hurlante et convulsée,   J'abandonne mon gîte, et sur les ponts de fer, Sur le macadam, sur les pavés, sur l'asphalte, Laissant mouiller mon crâne où crépite un enfer, Je marche à pas fiévreux sans jamais faire halte.   La pluie infiltre en moi des rêves obsédants Qui me font patauger lentement dans les boues, Et je m'en vais,... [Lire la suite]
06 janvier 2012

À l'enfant que je n'ai pas eu - Liliane Wouters

À l'enfant que je n'ai pas eu   À l'enfant que je n'ai pas eu mais que d'un homme je reçus septante fois sept fois et davantage, à l'enfant sage dont je formai le souffle et le visage sept fois septante fois, dans un ventre pareil au mien, par des nuits rouges de soleil, par des jours cristallins d'aurore boréale, à l'enfant dont je porte en moi les initiales secrètes, ainsi que ton nom, Yahvé, enfant conçu, toujours inachevé, qu'on me fait, que je fais, à chaque fois que j'aime, qui se défait en moi pour donner un... [Lire la suite]

05 juillet 2011

Citation à penser

Dans la balance de la destinée, le muscle ne pèse jamais autant que le cerveau.James Russell LOWELL
Posté par muze15 à 05:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
07 mars 2011

Obscure nuit, laisse ton noir manteau - Gabrielle de Coignard

Obscure nuit, laisse ton noir manteau   Obscure nuit, laisse ton noir manteau, Va réveiller la gracieuse aurore, Chasse bien loin le soin qui me dévore, Et le discours qui trouble mon cerveau.   Voici le jour gracieux, clair et beau, Et le soleil qui la terre décore, Et je n'ai point fermé les yeux encore, Qui font nager ma couche tout en eau.   Ombreuse nuit, paisible et sommeillante, Qui sais les pleurs de l'âme travaillante, J'ai ma douleur cachée dans ton sein,   Ne voulant point que le monde le... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 08:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , , ,
26 décembre 2010

Citation à penser

@font-face {   font-family: "Cambria"; }p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal { margin: 0cm 0cm 0.0001pt; font-size: 12pt; font-family: "Times New Roman"; }div.Section1 { page: Section1; }   L'amour tue l'intelligence. Le cerveau fait sablier avec le cœur. L'un ne se remplit que pour vider l'autre. Jules RENARD
Posté par muze15 à 06:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
28 octobre 2010

Coq-à-l-âne - Pernette du Guillet

@font-face {   font-family: "Cambria"; }@font-face {   font-family: "Comic Sans MS"; }p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal { margin: 0cm 0cm 0.0001pt; font-size: 12pt; font-family: "Times New Roman"; }div.Section1 { page: Section1; } Coq-à-l'âne Ami, je n'ai Laquais, ni Page, Qui bien sût faire mon message, Ne telle chose raconter Que me sens au cerveau monter En cette plaine, et bel espace. Mon Dieu, comme le monde passe ... [Lire la suite]