25 mai 2010

Le souper des armures - Théophile Gautier

Le souper des armures Biorn, étrange cénobite, Sur le plateau d'un roc pelé, Hors du temps et du monde, habite La tour d'un burg démantelé. De sa porte l'esprit moderne En vain soulève le marteau. Biorn verrouille sa poterne Et barricade son château. Quand tous ont les yeux vers l'aurore Biorn, sur son donjon perché, A l'horizon contemple encore La place du soleil couché. Âme rétrospective, il loge Dans son burg et dans le passé ; Le pendule de son horloge Depuis des siècles est cassé. ... [Lire la suite]