08 avril 2013

Moriture - Ondine Valmore

Moriture   Regarde ! avec amour la terre se couronne ; Sous les vents attiédis son front rêve et frissonne ; L'herbe rajeunissante habille le rocher Où les nids amoureux vont déjà se cacher. Regarde ! à flots pressés la sève monte et chante. On voit les bois frémir : Donne toute ton âme au tableau qui t'enchante, Ô toi qui dois mourir !   Écoute ! la nuit pure a soulevé ses voiles, Et berce l'univers aux hymnes des étoiles ; Sous les rameaux touffus une touchante voix S'élève, traduisant l'âme errante des bois... [Lire la suite]

27 mars 2013

Citation à penser

Les bois sont déjà noirs, le ciel est encore bleu.Paul DESJARDINS
Posté par muze15 à 05:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
07 mars 2013

Citation à penser

Ma femme à la chevelure de feu de bois,Ma femme aux doigts de hasard et d'as de cœur,Ma femme aux fesses de dos de cygne.André BRETON
Posté par muze15 à 05:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
05 mars 2013

Citation à penser

Attendre quelque temps pour avoir un époux,[…] Mais l'attendre cent ans, et toujours en dormant,On ne trouve plus de femelle,Qui dormît si tranquillement.La Belle au bois dormant
Posté par muze15 à 04:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
18 novembre 2012

Citation à penser

France, mère des arts, des armes et des lois,Tu m'as nourri longtemps du lait de ta mamelle ;Ores, comme un agneau qui sa nourrice appelle,Je remplis de ton nom les antres et les bois.Joachim du BELLAY[Les Regrets]
Posté par muze15 à 05:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , ,
11 septembre 2012

Citation à penser

La poésie est à la vie ce qu'est le feu au bois. Elle en émane et la transforme.Pierre REVERDY[Le livre de mon bord]
Posté par muze15 à 05:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

25 juillet 2012

Ce qui se passait aux Feuillantines vers 1813 - Victor Hugo

Ce qui se passait aux Feuillantines vers 1813   (extrait)   Enfants, beaux fronts naïfs penchés autour de moi, Bouches aux dents d'émail disant toujours : Pourquoi ? Vous qui, m'interrogeant sur plus d'un grand problème, Voulez de chaque chose, obscure pour moi-même, Connaître le vrai sens et le mot décisif, Et qui touchez à tout dans mon esprit pensif ; - Si bien que, vous partis, enfants, souvent je passe Des heures, fort maussade, à remettre à leur place Au fond de mon cerveau mes plans, mes visions, Mes... [Lire la suite]
24 mai 2012

Le Cerf que le veneur relance au bois sauvage - Jean de La Ceppède

Le Cerf que le veneur relance au bois sauvage   Le Cerf que le veneur relance au bois sauvage Void un fleuve, s'y jette, nage et gaigne le bord. Christ poursuivy de Juifs, nage aux eaux de la mort, Les passe, et vient surgir à l'immortel rivage.   Le Cerf hayt le serpent, l'attaque, le ravage, Le mord et l'engloutit : Christ mortellement mord Le serpent qui fournit à la mort son breuvage Cette mort engloutit, et destruict son effort.   11 a (pour ce qu'il est le vivant et la vie) Cette mort devorée à son... [Lire la suite]
26 avril 2012

Citation à penser

Par les bois du djinn où s'entasse de l'effroiParle et bois du gin ou cent tasses de lait froid.Alphonse ALLAIS
Posté par muze15 à 05:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
24 avril 2012

Le rossignol et le paon - Jean-Pierre Claris de Florian

Le rossignol et le paon   L'aimable et tendre Philomèle, Voyant commencer les beaux jours, Racontait à l'écho fidèle Et ses malheurs et ses amours. Le plus beau paon du voisinage, Maître et sultan de ce canton, Elevant la tête et le ton, Vint interrompre son ramage : C'est bien à toi, chantre ennuyeux, Avec un si triste plumage, Et ce long bec, et ces gros yeux, De vouloir charmer ce bocage ! A la beauté seule il va bien D'oser célébrer la tendresse : De quel droit chantes-tu sans cesse ? Moi, qui suis beau, je... [Lire la suite]