06 juillet 2011

Martinets - Mathilde Pomès

Martinets   Ivres d'azur, guivres de cris roulant sur les replis clairs de l'air ; flèches d'aile, traits en grêle contre cibles invisibles ; infaillibles cœurs battants la mesure du délire ; têtes sûres en avant par la spire des vertiges ; vos voltiges, martinets : les prestiges de l'abstrait.   Mathilde POMÈS