05 novembre 2009

Proverbes - Claude Albarède

Proverbes Verse le vinpartage un fruitfais que l'autre t'atteigne Grave-toipour l'attendrerésiste au temps Pareil aux ruesqui cherchent la lumièreenlace-toi Verse le corpspousse le crifais que l'autre t'abreuve Retiens son ombreprononce-laécris-toi pour qu'il t'offre L'été gagne en dedans Claude ALBAREDE2008[Edition Printemps des poètes]

26 avril 2009

L'Autre est un Je - Claude Albarède

L'Autre est un Je L'Autre est un Jeautre que moiqui n'ai de jeuque dans l'émoi Qui ne m'émeusqu'à travers d'autresinstants dont megratifie l'Autre Ainsi pour moil'Autre m'habitetel que mon moien lui s'édite Pour publiernos deux répliquesmoi-lui-liésqu'un Je complique Car l'Autre en Jeplein d'équivoquesRimbaud rageu--sement l'évoque Et libre en soile revendiquede moi à toiil fait la nique Aux égoteuxqui n'ont qu'eux-mêmespour lire entre euxleurs siens poèmes. Claude ALBAREDE2008[Edition Printemps des poètes]
Posté par muze15 à 08:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
24 avril 2009

D'Amour - Claude Albarède

D'AmourUne pierre est frôléeun brin d’herbe frissonneune aile passeet caresse le vent Tout se retient et se donnedans le cheminimprenable du monde Comme cette penséequi vole autour de l’hommece souveniroù le temps recommenceet cet amourplus court chemin ensemblede la terre au soleil… Claude ALBAREDE2007[La Dépensée - Inédit Edition Printemps des poètes]
Posté par muze15 à 08:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
03 avril 2009

Ville - Claude Albarède

VilleDans la ville-toujours-il manque de l’espaceoù l’on vivrait chacunsans risque de la foule Il manque aussi du tempsoù la foule vivraitlibrement consentie De l’espace et du tempspour que le verbe vivresoit sans conditionnel. Claude ALBAREDE2006[Edition Printemps des poètes]
Posté par muze15 à 08:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
25 mars 2009

À Arthur Rimbaud - Claude Albarède

À Arthur Rimbaud Enfant voyeur, voyageur et voyant,Chaque sentier un revers pour ta sève,Chaque entreprise un couteau qui l’achève,Et chaque étape un refus verdoyant. Ton autre corps ôte au plaisir le vent,L’herbe s’écarte et, délivrant le torse,Devient rupture écrite dans l’écorce,Où le défit grave un pouvoir rêvant. Enfant chemin rebelle en tes cheveux,Printemps debout vers l’agression du bleu,Livre aux ombreux ta fièvre horizontale… Qu’elle y décuple un soleil conjuguéPar chaque obstacle à ton pouvoir légué,Et s’y... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
23 mars 2009

Sonnet du mal-être - Claude Albarède

Sonnet du mal-être Le feu me gèle et le froid me calcine,Le jour m’aveugle et la nuit m’éblouit,J’erre dans l’air et je m’évanouis,Dans l’eau j’aspire à l’air que j’imagine. L’esprit me prend quand mon corps s’étudie,Le corps m’absorbe au moment où j’exprimeUne pensée qui soit de sève ourdie,Comme en ma chair l’esprit plonge et s’anime. L’amour m’octroie ce qui me l’interdit,Quand devant moi la nudité m’inviteA m’assouvir de l’absent qu’elle agite. La mort appelle à son coucher mauditMa destinée, qui d’elle agrée la... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 08:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
21 mars 2009

Le poème - Claude Albarède

Le poème Le poème tient dans la mainle temps d'un voyage à fleur de chair A la lisière d'un bruit fragiledont l'envie dure Au remous des sables galantsquand la mer se retroussepour arranger l'étoile... Avec ses trous d'oiseauxc'est la maison du printemps Avec ses veines bleuesc'est l'habité par ses douleurs Avec ses feuillesqui ont plus que du vent à raconterc'est la permission de séjour Avec ses fruitstombés à terreil décide des grands départs. Claude ALBAREDE Né à Sète en 1937, dans l'ambiance valéryenne... [Lire la suite]