12 octobre 2013

Automne - Ondine Valmore

Automne   Vois ce fruit, chaque jour plus tiède et plus vermeil, Se gonfler doucement aux regards du soleil ! Sa sève, à chaque instant plus riche et plus féconde, L'emplit, on le dirait, de volupté profonde.   Sous les feux d'un soleil invisible et puissant, Notre cœur est semblable à ce fruit mûrissant. De sucs plus abondants chaque jour il enivre, Et, maintenant mûri, il est heureux de vivre.   L'automne vient : le fruit se vide et va tomber, Mais sa gaine est vivante et demande à germer. L'âge arrive,... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 06:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,

05 avril 2013

La feuille flétrie - Élisa MERCŒUR

La feuille flétrie   Pourquoi tomber déjà, feuille jaune et flétrie ? J'aimais ton doux aspect dans ce triste vallon. Un printemps, un été furent toute ta vie, Et tu vas sommeiller sur le pâle gazon.   Pauvre feuille ! il n'est plus, le temps où ta verdure Ombrageait le rameau dépouillé maintenant. Si fraîche au mois de mai, faut-il que la froidure Te laisse à peine encore un incertain moment !   L'hiver, saison des nuits, s'avance et décolore Ce qui servait d'asile aux habitants des cieux. Tu meurs ! un... [Lire la suite]
03 avril 2013

Les séparés - Marceline Desbordes-Valmore

Les séparés   N'écris pas - Je suis triste, et je voudrais m'éteindre Les beaux été sans toi, c'est la nuit sans flambeau J'ai refermé mes bras qui ne peuvent t'atteindre, Et frapper à mon cœur, c'est frapper au tombeau N'écris pas !   N'écris pas - N'apprenons qu'à mourir à nous-mêmes Ne demande qu'à Dieu ... qu'à toi, si je t'aimais ! Au fond de ton absence écouter que tu m'aimes, C'est entendre le ciel sans y monter jamais N'écris pas !   N'écris pas - Je te crains; j'ai peur de ma mémoire; Elle a... [Lire la suite]
30 août 2012

Ô le calme jardin d'été où rien ne bouge - Émile Verhaeren

Ô le calme jardin d'été où rien ne bouge   Ô le calme jardin d'été où rien ne bouge ! Sinon là-bas, vers le milieu De l'étang clair et radieux, Pareils à des langues de feu, Des poissons rouges.   Ce sont nos souvenirs jouant en nos pensées Calmes et apaisées Et lucides - comme cette eau De confiance et de repos.   Et l'eau s'éclaire et les poissons sautillent Au brusque et merveilleux soleil, Non loin des iris verts et des blanches coquilles Et des pierres, immobiles Autour des bords vermeils.   ... [Lire la suite]
29 juillet 2012

Citation à penser

Les gens ne s'intéressent pas aux héros heureux.Jacques LACARRIÈRE[L'Été grec]
Posté par muze15 à 05:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
24 juillet 2012

Donc, ce sera par un clair jour d'été - Paul Verlaine

Donc, ce sera par un clair jour d'été   Donc, ce sera par un clair jour d'été ; Le grand soleil, complice de ma joie, Fera, parmi le satin et la soie, Plus belle encor votre chère beauté ;   Le ciel tout bleu, comme une haute tente, Frissonnera somptueux à longs plis Sur nos deux fronts heureux qu'auront pâlis L'émotion du bonheur et l'attente ;   Et quand le soir viendra, l'air sera doux Qui se jouera, caressant, dans vos voiles, Et les regards paisibles des étoiles Bienveillamment souriront aux époux. ... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 08:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , , ,

11 juillet 2012

Divagation - Muze15

Marchons à glaglaVous les tristes parasolsL'été à Dauville
Posté par muze15 à 08:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
07 juillet 2012

Divagation - Muze15

Souffrir sans mourirTendre vers les rires d’étéDes feux à jamais
Posté par muze15 à 09:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
04 avril 2012

Mon ami, le paysage - Émile Verhaeren [III]

Mon ami, le paysage   Lorsqu'en Mai brillent les taillis, Tout mon être tremble et chatoie De l'immense frisson de joie Dont son feuillage a tressailli.   En Août quand les moissons proclament Les triomphes de la clarté, Je fais régner le bel été Avec son calme dans mon âme.   Et si Novembre avide et noir Arrache aux bois toute couronne, C'est aux flammes d'un peu d'automne Que je réchauffe mon espoir.   Ainsi le long des jours qui s'arment D'ample lumière ou de grand vent J'éprouve en mon... [Lire la suite]
30 janvier 2012

Plus de neiges aux prés... - Charles-Marie Leconte de Lisle

Plus de neiges aux prés...   Plus de neiges aux prés. La Nymphe nue et belle Danse sur le gazon humide et parfumé ; Mais la mort est prochaine ; et, nous touchant de l'aile, L'heure emporte ce jour aimé.   Un vent frais amollit l'air aigu de l'espace ; L'été brûle ; et voici, de ses beaux fruits chargé, L'Automne au front pourpré ; puis l'Hiver, et tout passe Pour renaitre, et rien n'est changé.   Tout se répare et chante et fleurit sur la terre ; Mais quand tu dormiras de l'éternel sommeil, Ô fier... [Lire la suite]