06 décembre 2011

Épigramme - Madeleine de Scudéry

Épigramme   Contre Job, autrefois, le démon révolté Lui ravit ses enfants, ses biens et sa santé ; Mais pour mieux l’éprouver et déchirer son âme, Savez-vous ce qu’il fit ?… Il lui laissa sa femme.   Madeleine de SCUDÉRY (1653) Madeleine de Scudéry écrivit pour gagner de l’argent, d’abord sous le nom de son frère Georges de Scudéry et en collaboration avec lui, puis sous son seul nom. Sa prose au ton savant, qui a influencé le roman du XVIIIe siècle, sa poésie de familiarité et d’ironie lui ont valu très... [Lire la suite]

18 avril 2011

Épigrammes - André Chénier

Épigrammes (deux strophes extraites du poème, qui en compte trente-quatre !)   XVII On dit que l’on a vu, de roses couronné, Le jeune et beau Printemps sur nos bords ramené. C’est aux autres amants dont l’amante est fidèle De chanter les douceurs de la saison nouvelle. Thestilis m’abandonne ; elle a trahi sa foi. Il n’est plus de printemps ni de roses pour moi.   XVIII   L’hiver sous ses frimas tient la terre enchaînée ; Le printemps les dissipe, et lui-même il s’enfuit ; L’été vient ; il s’écoule, et... [Lire la suite]
04 août 2010

Citation à penser

Aux dires de certains il y aurait neuf Muses, quelle erreur !Car voici Sapphô de Lesbos, la dixième.PLATON[Épigramme attribué à Platon]
Posté par muze15 à 06:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
11 mai 2010

Épigramme - Guillaume Apollinaire

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:"Times New Roman"; panose-1:0 2 2 6 3 5 4 5 2 3; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:50331648 0 0 0 1 0;} @font-face {font-family:"Comic Sans MS"; panose-1:0 3 15 7 2 3 3 2 2 2; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:50331648 0 0 0 1 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal,... [Lire la suite]
22 mars 2009

Onze épigrammes pour un printemps - Hubert Lucot

Onze épigrammes pour un printemps Les animaux se cachent pour sourire. Aux présumés innocentsLes mains présumées pleines. Tuez l’homme bon et mangez-le. Sa bontépénétrera en vous. Nous avons deux yeux pour voir, deux jambespour marcher et une tête pour déconner. La littérature culinaire est plus copieuse que la littérature scatologique. Pour bien remplir une grille de loto, il faut être soi-même bourré. Quand les écrivains font la grève du zèle (choix du mot juste, bannissement des clichés), les éditeurs... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 07:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,