13 janvier 2012

Citation à penser

C'est l'usage quand on fait l'éloge d'un auteur russe, de le faire aux dépens des autres. Tout se passe comme si les hommes étaient monothéistes dans leur dévotion aux dieux littéraires et ne pouvaient supporter de voir rendre un culte aux divinités rivales.Robert LYND  

25 décembre 2011

Citation à penser

On ne peut être juste tout seul, à l'être tout seul on cesse de l'être.Maurice MERLEAU-PONTY[Éloge de la philosophie]
Posté par muze15 à 05:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
20 février 2011

Éphéméride - Muze15

@font-face { }p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal { margin: 0cm 0cm 0.0001pt; font-size: 12pt; }table.MsoNormalTable { font-size: 10pt; }div.Section1 { page: Section1; } @font-face { }p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal { margin: 0cm 0cm 0.0001pt; font-size: 12pt; }table.MsoNormalTable { font-size: 10pt; }div.Section1 { page: Section1; }   20 Février 1811 @font-face { }p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal { margin: 0cm 0cm 0.0001pt; font-size: 12pt; font-family: "Times New Roman";... [Lire la suite]
09 février 2011

Sonnet X - Louise Labé

@font-face {   font-family: "Cambria"; }@font-face {   font-family: "Comic Sans MS"; }p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal { margin: 0cm 0cm 0.0001pt; font-size: 12pt; font-family: "Times New Roman"; }div.Section1 { page: Section1; } X Quand je vois ta tête blonde, couronnée D'un laurier vert, faire si bien pleurer un luth Que tu pourrais contraindre les arbres et les rocs A te suivre ; quand je te vois orné, Et, environné de ... [Lire la suite]
26 septembre 2010

Divagation - Muze15

Éloge de la lenteurLongue en boucheCoup d'œil appréciateur
Posté par muze15 à 08:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
13 avril 2009

Éloge et pouvoir de l’absence - Victor Segalen

Éloge et pouvoir de l’absence Je ne prétends point être là, ni survenir à l’improviste, ni paraître en habits et chair, ni gouverner par le poids visible de ma personne, Ni répondre aux censeurs, de ma voix ; aux rebelles, d’un œil implacable ; aux ministres fautifs, d’un geste qui suspendrait les têtes à mes ongles. Je règne par l’étonnant pouvoir de l’absence. Mes deux cent soixante-dix palais tramés entre eux de galeries opaques s’emplissent seulement de mes traces alternées. Et des musiques jouent en l’honneur de mon... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 08:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,