09 avril 2013

La voix - Ondine Valmore

La voix   La neige au loin couvre la terre nue ; Les bois déserts étendent vers la nue Leurs grands rameaux qui, noirs et séparés, D'aucune feuille encor ne sont parés ; La sève dort et le bourgeon sans forc Est pour longtemps engourdi sous l'écorce ; L'ouragan souffle en proclamant l'hiver Qui vient glacer l'horizon découvert. Mais j'ai frémi sous d'invisibles flammes Voix du printemps qui remuez les âmes, Quand tout est froid et mort autour de nous, Voix du printemps, ô voix, d'où venez-vous ?...   Ondine... [Lire la suite]

22 juillet 2012

La journée heureuse - Anna de Noailles

La journée heureuse   Voici que je défaille et tremble de vous voir, Bel été qui venez jouer et vous asseoir Dans le jardin feuillu, sous l'arbre et la tonnelle. Comme votre douceur sur mon âme ruisselle ! Je retrouve le pré, l'étang, les noyers ronds, Les rosiers vifs avec leurs vols de moucherons, Le sapin dont l'écorce est résineuse et chaude ; Tout le miel de l'été aromatise et rôde Dans le vent qui se pend aux fleurs comme un essaim. - On voit déjà gonfler et mûrir le raisin ; L'odeur du blé nombreux se lève de... [Lire la suite]
28 juin 2012

Le chêne abandonné - Anatole France

Le chêne abandonné   Dans la tiède forêt que baigne un jour vermeil, Le grand chêne noueux, le père de la race, Penche sur le coteau sa rugueuse cuirasse Et, solitaire aïeul, se réchauffe au soleil.   Du fumier de ses fils étouffés sous son ombre, Robuste, il a nourri ses siècles florissants, Fait bouillonner la sève en ses membres puissants, Et respiré le ciel avec sa tête sombre.   Mais ses plus fiers rameaux sont morts, squelettes noirs Sinistrement dressés sur sa couronne verte ; Et dans la profondeur... [Lire la suite]
23 janvier 2012

Absence, Absence, Absence, ô cruelle divorce - Christofle de Beaujeu

Absence, Absence, Absence, ô cruelle divorce   Absence, Absence, Absence, ô cruelle divorce, Pitié des affligés, maison d'obscurité, Qui ruine tout le monde, et dont l'autorité Fait de nouveaux enfers, connaissant bien sa force,   Pourquoi, hélas pourquoi, ô misérable amorce, De mes soudainetés, as-tu précipité Mon cœur sur tous les cœurs, amoureux éventé, Indomptable et lointain, et qui n'a que l'écorce ?   Las ! au moins si j'avais pour augure l'étoile, La Déesse suante avecques ce gris voile, Tout... [Lire la suite]
12 mars 2011

Le pays - Christine Clairmont

Le pays   Le pays que je préfère Est à l'intérieur de moi La montagne des chimères Plantée d'arbres à pourquoi.   Il faut tracer un chemin Dans un bois impénétrable Sous l'écorce du destin Chercher le sens de la fable.   Trouver l'harmonie du Temps Dans les branches du mélèze Pour que la peine d'antan Au vif du printemps se taise.   Découvrir sous la fougère La pervenche aux yeux d'enfant Qui dans le feu de la guerre Gardait son contentement.   Aboutir dans la clairière Où dort l'étang... [Lire la suite]