23 septembre 2008

Philo-Citation

Ne frappe pas pour gagner, frappe après avoir gagné.MUSASHI Miyamoto MUSASHI (1584-1645), samouraï qui à la fin de sa vie a écrit le Traité des cinq roues, texte sur l'essence des arts martiaux et le secret d'une stratégie victorieuse. La phrase est attribuée à un samouraï célèbre. Que signifie-t-elle ? Qu'une victoire obtenue par la force, ou par la violence, n'a de victoire que le nom, ce que nous savons tous (plus ou moins). Mais comment gagner sans frapper ? C'est le secret du samouraï parait-il : imposer sa victoire par sa... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 09:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

16 septembre 2008

Philo-Citation

Il faut joindre l'agréable à l'agréable.Anonyme Français Maxime épicurienne par excellence, qui a pour premier mérite d'exclure l'utile. Après quoi, le plaisir s'inscrit dans notre vie comme la grand maître. Mais attention : quel est cet agréable qui vient se joindre à l'agréable ? Que gagne la grappe de raisin à être dégustée sous un vent parfumé de septembre ? Un plaisir artificiel, et pour ainsi dire obligatoire, ne peut-il pas amoindrir et même étouffer l'autre plaisir, celui que nous recherchions en priorité, celui qui... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 09:46 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
09 septembre 2008

Philo-Citation

Si tu fais une chose, fais-en une autre.Anonyme Japonais C'est le principe japonais du "hobby". Il faut faire autre chose que ce que nous faisons. Choisir une seconde activité, que nous pratiquerons aussi sérieusement, sinon plus, que notre métier principal. Ce hobby ne sera pas lucratif, il sera notre choix, il n'aura pas nécessairement de spectateurs, ou d'auditeurs. Il assurera notre équilibre. Nous le développerons en secret, avec l'espoir d'éveiller en nous des zones ensommeillées, de travailler pour l'acte... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 09:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 septembre 2008

Philo-Citation

L'immobile se disperse et le mouvant demeure.Hymne Shivaïque (1) Datant du VIe siècle. Toutes les statues se brisent, un jour ou l'autre, et tous les empires s'écroulent. La stabilité est une illusion. On peut même dire que, dès qu'une chose s'affirme ferme, elle porte déjà, dans sa chair de marbre, ses propres vers. Et plus elle se proclame éternelle — les ridicules "défis au temps" — plus elle est sapée, dès le départ, par cette proclamation même. Ce qui ne s'étiole et ne s'affaiblit jamais, c'est le... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 09:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
26 août 2008

Philo-Citation

Quelque bien que l'on vous dise sur vous-même, on ne vous apprendra jamais rien.LA ROCHEFOUCAULD Et c'est bien vrai, soyons honnêtes. Le plus intéressant dans cette phrase, est qu'on peut la retourner. Ainsi, ce n'est qu'en disant du mal de nous qu'on peut nous apprendre quelque chose, car l'œil de l'adversaire est perçant. Ce qui, du même coup, réhabilite les "mauvaises critiques", qui deviennent les bonnes. Et nous le savons tous, admettons-le : il y a ce petit bout de phrase malveillant mais perspicace qui nous... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 09:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 août 2008

Philo-Citation

Par réalité et par perfection, j'entends la même chose.SPINOZA Ce n'est pas une déclaration d'optimisme. Il ne s'agit pas de dire que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles, mais que tout va exactement comme il va, dans le seul monde réel, qui est le monde. Ni qu'il n'y a pas de mal, mais que le réel est par-delà le bien et le mal. Sagesse de l'acceptation, plutôt que de l'approbation, et de l'amour plutôt que du jugement. Si le sage dit "oui" à tout, ce n'est parce que tout est bien, mais parce... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 09:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

12 août 2008

Philo-Citation

Attends tout de toi-même.BOUDDHA Parole magnifique, aux temps anciens où elle fut dite. Rejet de toute superstition, de toute croyance, de tout appel débile à "l'extérieur", à des forces surnaturelles que nous avons imaginées et que nous finissons par croire réelles, au point de les représenter. Appel à soi, prière à soi : trouver en nous-mêmes les raisons et les moyens d'agir. Pensée qui sera travestie par l'Occident dans le fameux "aide-toi, le ciel t'aidera", qui réintroduit le ciel dans un slogan. Elle... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 09:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
05 août 2008

Philo-Citation

De tous les biens que la sagesse nous procure pour le bonheur de la vie tout entière, le plus grand, de très loin, est l'amitié.EPICURE J'aurais pu citer aussi bien Aristote : "L'amitié, disait-il, est ce qu'il y a de plus nécessaire pour tout être humain ; car sans amis, personne ne choisirait de vivre." Qu'est-ce en effet qu'aimer ? C'est jouir ou se réjouir, répondait Aristote, et Epicure en serait d'accord. C'est pourquoi il n'est sagesse que d'aimer : parce qu'il n'est sagesse que de plaisir et de joie. C'est... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 09:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
29 juillet 2008

Philo-Citation

Prenez trois passants au hasard, un des trois pourra certainement m'apprendre quelque chose.CONFUCIUS Le savoir est partagé, c'est un fait bien connu. Tout comme l'ignorance. Personne ne sait tout, et personne n'ignore tout. J'irais même un peu plus loin que Confucius, je dirais que chacun des trois passants à quelque chose à m'apprendre, qu'ils soient jeunes ou vieux, hommes ou femmes, chinois ou non. Je ne connais personne qui ne sache quelque chose que je ne sais pas, et que j'ai envie de savoir. La vraie question que je me pose... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 09:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 juillet 2008

Philo-Citation

Les forêts précèdent les peuples, les déserts les suivent.CHATEAUBRIAND Chateaubriand s'y connaissait en forêts. Il a parcouru, dans sa jeunesse, celles du Nouveau Monde. C'est même là, au clair de lune américain, qu'il est deviné écrivain. Il n'a vu les désets du Moyen-Orient que plus tard, alors que sa vie s'avançait. De là peut-être cette phrase phrophétique, surprenante, écologiste avant la lettre. Chateaubriand prévoyait pour l'avenir une "société d'abeilles". Mais cela suppose des fleurs. Un des paradoxes de... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 09:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,