20 avril 2012

Divagation - Muze15

Chaîne en l'airMaillon sur merÉtendue des fraternités sur mât
Posté par muze15 à 13:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

20 avril 2012

Et sursaute, debout, rosse à terre, mon cœur ! - Émile Verharen

Eperdument   Bien que flasque et geignant et si pauvre ! si morne ! Si las! Redresse-toi, de toi-même vainqueur ; Lève ta volonté qui choit contre la borne Et sursaute, debout, rosse à terre, mon cœur !   Exaspère sinistrement ta toute exsangue Carcasse et pousse au vent, par des chemins rougis De sang, ta course ; et flaire et lèche avec ta langue Ta plaie, et lutte et butte et tombe - et ressurgis !   Tu n'en peux plus et tu n'espères plus ; qu'importe ! Puisque ta haine immense encor hennit son deuil, ... [Lire la suite]
20 avril 2012

Citation à penser

On unit les projets d'un être éternel à la durée d'un éphémère.Denis DIDEROT[Correspondance]
Posté par muze15 à 05:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
19 avril 2012

Éphéméride - Muze15

    19 Avril 1588 Mort de Paul Véronèse. Peintre italien issu de la mouvance maniériste, Paul Véronèse, de son vrai nom Paolo Caliari, est né en 1528 à Vérone. Méconnu de son vivant, il formait l'une des composantes de la Renaissance tardive, de même que Titien et le Tintoret. Issu d'une famille nombreuse, septième des dix enfants qu'eurent ses parents, il peint dès l'âge de 18 ans, et se fait remarquer pour son style et les couleurs qu'il utilise pour ses toiles, au style baroque. Son œuvre inspire toute une génération,... [Lire la suite]
19 avril 2012

À ceux qu'on foule aux pieds - Victor Hugo

À ceux qu'on foule aux pieds   (extrait)   ...Ce n'est pas le canon du noir vendémiaire, Ni les boulets de juin, ni les bombes de mai, Qui font la haine éteinte et l'ulcère fermé. Moi, pour aider le peuple à résoudre un problème, Je me penche vers lui. Commencement : je l'aime. Le reste vient après. Oui, je suis avec vous, J'ai l'obstination farouche d'être doux, Ô vaincus, et je dis : Non, pas de représailles ! Ô mon vieux cœur pensif, jamais tu ne tressailles Mieux que sur l'homme en pleurs, et toujours tu... [Lire la suite]
19 avril 2012

Citation à penser

La tristesse vient de la solitude du cœur.MONTESQUIEU
Posté par muze15 à 16:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

18 avril 2012

Éphéméride - Muze15

    18 Avril 1955 La conférence de Bandung. Organisée par la Birmanie, Ceylan, l’Inde, l’Indonésie et le Pakistan, une conférence réunit 29 États des continents africains et asiatiques, principalement issus de la décolonisation. Elle se déroule à Bandung, sur l’île de Java, dans le but de renforcer les liens entre ces différents peuples et de statuer sur des sujets communs. Parmi les participants figurent Nasser, président d’Égypte, l’Indien Nehru, l’Indonésien Sukarno et le Chinois Zhou Enlai. Jusqu’au 24 avril, les... [Lire la suite]
18 avril 2012

Sur la rive d'un fleuve une nymphe éplorée - Joachim du Bellay

Sur la rive d'un fleuve une nymphe éplorée   Sur la rive d'un fleuve une nymphe éplorée, Croisant les bras au ciel avec mille sanglots, Accordait cette plainte au murmure des flots, Outrageant son beau teint et sa tresse dorée :   Las, où est maintenant cette face honorée, Où est cette grandeur et cet antique los, Où tout l'heur et l'honneur du monde fut enclos, Quand des hommes j'étais et des dieux adorée ?   N'était-ce pas assez que le discord mutin M'eût fait de tout le monde un publique butin, Si cet... [Lire la suite]
18 avril 2012

Citation à penser

Au plus haut trône du monde, nous ne sommes jamais assis que sur notre cul.MONTAIGNE
Posté par muze15 à 16:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
17 avril 2012

Éphéméride - Muze15

    17 Avril 1911 Né le 17 avril 1911 à Anger dans une famille bourgeoise, Hervé Bazin décide de suivre des études de lettres à la Sorbonne, contre l'avis de ses proches. Il fonde avec des amis la revue « La coquille » et publie un recueil de poèmes pour lequel il gagne le prix Apollinaire. Il connaît son véritable succès en 1948 avec le roman « Vipère au poing ». Avec cette œuvre, Bazin manque de peu de recevoir le prix Goncourt. Il devient d'ailleurs membre de l'académie Goncourt en 1950 puis président en 1972. Il est... [Lire la suite]