25 décembre 2009

La conversion de Paul - Muze15

Paul Claudel se lance, jeune, dans une lecture passionnée de Rimbaud, puis après sa conversion à Noël 1886 il embrasse le catholicisme. Son œuvre restera toujours empreinte de ces influences, comme la version du Partage de Midi. Évoquant le rayonnement dramatique de la femme, elle s'inspire de la rencontre sur le bateau qui le menait en Chine de Paul Claudel et d'une Polonaise. <!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:"Times New Roman"; panose-1:0 2 2 6 3 5 4 5 2 3; ... [Lire la suite]

23 décembre 2009

La vie de Maupassant - Muze15

Il y a presque 140 ans, Maupassant mobilisé en juillet 1870 est affecté à Rouen dans le service de l'intendance. Là, il participe sous la neige à la campagne de l'Eure. Démobilisé en novembre 1872, il devient commis dans un ministère. Il s'ennuie à mourir pendant 10 ans. Flaubert l'encourage à deux conditions : il travaillera ardemment et il ne publiera pas. L'écrivain se tient à ce programme, traînassant seulement le week-end sur son bateau qu'il a amarré à Bezons. Les premières parutions datent donc de décembre 1880 avec Boule de... [Lire la suite]
16 décembre 2009

Alphonse Daudet - Muze15

Le 16 décembre 1897, Alphonse Daudet meurt. Il était le chantre de la Provence (Lettres de mon Moulin, 1879), le père de Tartarin de Tarascon, l'auteur de théâtre sifflé, puis applaudi avec L'Arlésienne (1872), le fondateur de l'Académie Goncourt et le romancier émouvant des bleus de l'enfance avec Le Petit Chose et Jack.
12 décembre 2009

Jean-Marie Gustave Le Clézio - Muze15

Il y a presque 40 ans, un jeune homme de 30 ans partageait la vie d'une peuplade amérindienne dans la jungle panaméenne. Cette expérience, dit-il, a bouleversé, sa vie, "sa façon d'être avec les autres, de marcher, de manger, d'aimer, de dormir, et jusqu'à mes rêves".Ce jeune homme c'est Jean-Marie Gustave Le Clézio, découvert par le grand public à seulement 23 ans, âge auquel il a reçu le prix Renaudot avec Le Procès-verbal (1963). De ses séjours lointains, Le Clézio est revenu avec une véritable passion pour les sociétés... [Lire la suite]
09 décembre 2009

Giono et la guerre - Muze15

Il y a presque 60 ans, Jean Giono connaissait la gloire avec la publication du Hussard sur le toit (1951) et pourtant la guerre avait mis à mal sa renommée. On lui avait reproché essentiellement deux publications de décembre 1942, l'une dans La Gerbe, l'autre à la NRF. Avec le recul, la légende de Giono collaborateur a été largement effacée.
08 décembre 2009

Histoire de Goncourt - Muze15

Le Rivage des Syrtes, ou "Imprécis d'histoire et de géographie à l'usage des civilisations rêveuses" selon Antoine Blondin, a été commencé en 1947, achevé en 1949, sauf ses 60 dernières pages écrites au printemps 1951. Pour cet ouvrage, en décembre 1951, Julien Gracq reçoit le prix Goncourt, alors qu'il avait prévenu le jury qu'il refuserait le prix. Ce qu'il fit.Si ce livre n'est pas encore sur votre table de chevet, il est encore temps de vous précipiter chez votre libraire..

18 novembre 2009

Histoire de Goncourt - Muze15

Histoire de GoncourtDécerné en novembre, le prix Goncourt a, comme tout prix, ses erreurs : en 1932, par exemple, il couronne Les Loups de Guy Mazeline, alors qu'un autre candidat s'appelle Louis-Ferdinand Céline et propose Voyage au bout de la nuit ! Juré éclairé, Lucien Descaves, membre de l'Académie Goncourt, démissionne.
08 mars 2009

Portrait de Femme - Ezra Pound

Portrait d'une femmeYour mind and you are our Sargasso Sea,London has swept about you this score yearsAnd bright ships left you this or that in fee:Ideas, old gossip, oddments of all things,Strange spars of knowledge and dimmed wares of price.Great minds have sought you--lacking someone else.You have been second always. Tragical?No. You preferred it to the usual thing:One dull man, dulling and uxorious,One average mind--with one thought less, each year.Oh, you are patient, I have seen you sitHours, where something might have floated... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 10:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 juillet 2008

Les Chants de Maldoror - Lautréamont

Les Chants De MaldororChant premier - strophe 8 [...] Un jour, avec des yeux vitreux, ma mère me dit : "Lorsque tu seras dans ton lit, que tu entendras les aboiements des chiens dans la campagne, cache-toi dans ta couverture, ne tourne pas en dérision ce qu’ils font : ils ont soif insatiable de l’infini, comme toi, comme moi, comme le reste des humains, à la figure pâle et longue. Même, je te permets de te mettre devant la fenêtre pour contempler ce spectacle, qui est assez sublime." Depuis ce temps, je respecte... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 09:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 mars 2008

Alchimie du verbe - Arthur Rimbaud

Alchimie du verbe À moi. L’histoire d’une de mes folies. Depuis longtemps je me vantais de posséder tous les paysages possibles, et trouvais dérisoires les célébrités de la peinture et de la poésie modernes. J’aimais les peintures idiotes, dessus de portes, décors, toiles de saltimbanques, enseignes, enluminures populaires ; la littérature démodée, latin d’église, livres érotiques sans orthographe, romans de nos aïeules, contes de fées, petits livres de l’enfance, opéras vieux, refrains niais, rythmes naïfs. Je... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 09:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]