Pour le romancier objectif, "la psychologie doit être cachée dans le livre comme elle est cachée en réalité sous les faits dans l'existence. Le roman conçu de cette manière y gagne de l'intérêt, du mouvement dans le récit, de la couleur, de la vie remuante.
Guy de MAUPASSANT
[Préface de Pierre et Jean - 1887]