michel-de-montaigne

 

13 Septembre 1592

L'écrivain français Michel Eyquem de Montaigne, né en 1533, s'éteint dans son château éponyme de Dordogne. Issu d'une riche famille de négociants, d'abord avocat, il siégea au Parlement de Bordeaux (1557) puis celui de Paris (1562), avant de céder sa charge pour se consacrer à l'écriture. Horrifié par le massacre de la Saint-Barthélemy et les guerres de Religion qui ravageaient la France, c'est vers 1572 qu'il entame la rédaction de ses fameux Essais, dont les deux premiers livres furent publiés en 1580 mais qu'il enrichit de plusieurs éditions, au fil de ses voyages. Y développant les principes de tolérance, de philosophie humaniste et de sagesse morale, il n'en consacre pas moins une partie à une introspection plus personnelle, y livrant pensées et atermoiements – « De l'amitié », sur sa relation avec La Boétie –, mais aussi son amour de la vie, entre jouissance et liberté. Critiquées par Pascal et Rousseau pour leur vanité, la lucidité critique des Essais suscita l'admiration de Diderot et Voltaire.

 

465px-Montaigne-Dumonstier