10 août 2011

Citation à penser

Et l’entendement humain ressemble à un miroir déformant qui, exposé aux rayons des choses, mêle sa propre nature à la nature des choses, qu’il fausse et brouille. BACON [Nouvel Organon, 1620]