Amis de toute part*

 

Amis de toute part

reviendrai-je chez vous

partager vos paroles.

Vous m'êtes une fête

sans cesse commencée.

Avec vous je célèbre

l'été qui se prolonge

la moisson continue

gardée au fond des soirs.

 

Amis de toute part

je vous offre le feu

ma soif et ce poème.

 

Max ALHAU

[inédit pour la revue Poésie 1 - "L'enfant et la poésie" n° 28-29 janvier-février 1973]

 

* orthographe et ponctuation respectées