kafkapassport

 

03 Juin 1924

L'écrivain tchèque de langue allemande, Franz Kafka, meurt de la tuberculose au sanatorium de Kierling, près de Vienne. Son œuvre dépeint les difficultés des relations humaines et l'angoisse face au monde mécanique. Kafka demande dans son testament que ses écrits soient brûlés. Aujourd'hui, l'adjectif "kafkaïen" s'applique à une situation angoissante à force d'absurdité.

 

0256018F00762262-c2-photo-franz-kafka