xviiii

XIX


Diane étant dans la profondeur d'un bois,

après avoir abattu de nombreuses bêtes

prenait le frais, entourée de Nymphes.

J'allais rêvant comme je fais souvent,


sans y penser : quand j'entendis une voix,

qui m'appela, disant : « Nymphe effarouchée,

pourquoi ne t'es-tu pas tournée vers Diane ? »

Et me voyant sans arc et sans carquois,


« Qui as-tu trouvé, ô compagne, sur ton chemin,

qui t'ait volé ton arc et tes flèches ?

- Je me suis attaquée, lui dis-je, à un passant,


et je lui ai tiré en vain toutes mes flèches

et l'arc après : mais lui les ramassant

et les tirant, me fit cent et cent plaies. »


Louise LABÉ