Le pays


C'est un petit pays qui se cache parmi

ses bois et ses collines ;

il est paisible, il va sa vie

sans se presser sous ses noyers

il a de beaux vergers et de beaux champs de blé,

des champs de trèfle et de luzerne,

roses et jaunes dans les prés,

par grands carrés mal arrangés ;

il monte vers les bois, il s'abandonne aux pentes

vers les vallons étroits où coulent des ruisseaux

et, la nuit, leurs musiques d'eau

sont là comme un autre silence.


Charles-Ferdinand RAMUZ