Chanson des oiseaux


Avril ouvre à deux battants

Le printemps ;

L'été le suit, et déploie

Sur la terre un beau tapis

Fait d'épis,

D'herbes, de fleurs, et de joie.

Buvons, mangeons; becquetons

Les festons

De la ronce et de la vigne ;

Le banquet dans la forêt

Est tout prêt ;

Chaque branche nous fait signe.

Les pivoines sont en feu ;

Le ciel bleu

Allume cent fleurs écloses;

Le printemps est pour nos yeux

Tout joyeux

Une fournaise de roses.


Victor HUGO