2729508194_e13a67eabd


Haletante et fatiguée ! …
Emporte-moi donc sur ton aile comme un loupiot
Et que je devienne poète dans ton envol …
Bouche lubrique créant la fougue tenace
Qui m'entraîne sur les sentiers ambrés
De ta stature-palmier
Je veux dessiner en calligraphe dévouée
La courbe de mes tergiversations timorées
Sur ton corps gracile-couleur limpide
Des épis chancelants
Lorsque se réveillera le concert du printemps !