Chanson


Des saules et des peupliers

Bordent la rive ;

Entends, contre les vieux piliers

Du pont, l'eau vive !

Elle chante comme une voix

Jase et s'amuse,

Et puis s'écrase sur le bois

Frais de l'écluse.

Le moulin tourne... Il fait si bon,

Quand tout vous laisse,

S'abandonner, doux vagabond,

Dans l'herbe épaisse.


Francis CARCO