Odeur marine

J'ai dans l'âme une odeur marine.

Odeur de large, odeur de plage, odeur de ports,

De vieux ports goudronneux et saurs où la marée

Délaye lentement l'ombre des grands navires...

Odeur des goémons aux capsules dorées,

Chevelures d'ambre, algues que je sens encor

Glisser, vivantes, sur ma bouche et ma mémoire;

Coquillages gravés au long des promontoires,

Beau souvenir qui sent la mer et le soleil,

Les grands chemins marins et les syrtes profondes;

O les chemins qui ne sont pas toujours pareils

Et qui s'en vont vers l'autre bout du monde !

J'ai, dans l'âme, une odeur marine.

Je porte au fond de moi cette odeur de la mer

Comme le souvenir des pays et des rêves

Pour lesquels mon destin n'appareillera plus.

Mon destin, à jamais banal et révolu,

- Ah! l'amarre d'un seul bateau qui tire et vire

Au long du quai désert, sur son anneau de fer !


Roger DÉVIGNE