Ville

Dans la ville-toujours-
il manque de l’espace
où l’on vivrait chacun
sans risque de la foule

Il manque aussi du temps
où la foule vivrait
librement consentie

De l’espace et du temps
pour que le verbe vivre
soit sans conditionnel.

Claude ALBAREDE
2006
[Edition Printemps des poètes]