31 octobre 2008

Divagation - Muze15

Il songe le singeà longueur de nuit —comment saisir la lune (1) ?Masaoka SHIKI (Haiku)(1) Le singe, c'est l'homme ; la nuit, l'aveuglement de la vie humaine ; la lune, l'enseignement éclairant du Bouddha.
Posté par muze15 à 09:33 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

31 octobre 2008

Angers... Au Mail - Antoine Emaz

Angers... Au Maildans le jardin la ville autourfait peu de bruiton est samedimidi passé ici tranquilleon sait que la ville bouge ailleursdes tours tombent à belle-beille la roseraieon annonce un tramwayde toutes les couleurs maisla fontaine du mailcontinue son travaille temps ne tient à riencomme cette volée de clochesou bien ces amoureux de fin d’étédébut d’automnequi passent Antoine EMAZ2006[Edition Printemps des poètes]
Posté par muze15 à 08:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
31 octobre 2008

Citation à penser

Aucune langue n'est assez belle pour Dieu. Le silence est la seule langue possible pour parler à Dieu. Dieu sait tout, voit tout. Il lit au fond de moi mieux que moi-même.Jean DUTOURD[Carnet d'un émigré]
Posté par muze15 à 07:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
30 octobre 2008

Divagation - Muze15

La nuit est sans fin —je penseà ce qui viendra dans dix mille ansMasaoka SHIKI (Haiku)
Posté par muze15 à 09:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
30 octobre 2008

Mais le rire viendra - Seyhmus Dagtekin

Mais le rire viendraJ’aurais voulu habiter la statue de la liberté, la jungle qui est dans sa tête Les tortues, les léopards, les éléphants qui sont sur l’herbe au-dessus de sa têteEn vrai, la statue de la liberté est un dragonUn dragon caméléon qui pousse sur toutes les balles perduesMoi, je suis une balle perdue qui n’arrive pas à se retrouver parmi les autresUne balle perdue qui se couvre de ton ombre Moi, je suis une balle perdue qui frappe la joue diablement belle de la dragonne Une balle de rumeur dans un bol de riz que je tiens... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 08:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
30 octobre 2008

Citation à penser

Le silence est la plus haute sagesse de l'homme.PINDARE[Odes néméennes]
Posté par muze15 à 07:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

29 octobre 2008

Divagation - Muze15

Grondentles tambours de guerrejusqu'à meurtrirla chair de l'automne (1)Takayanagi SHIGENOBU (Haiku)(1) Takayanagi SHIGENOBU, influencé par la poésie occidentale contemporaine, rédige systématiquement ses poèmes sur plusieurs lignes, alors qu'en japonais le haiku tient d'ordinaire sur une seule. La présentation française sous forme de tercet est une convention destinée à rendre compte des césures traditionnelles du genre.
Posté par muze15 à 09:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
29 octobre 2008

Impromptu - Alfred de Musset

Impromptuen réponse à cette question : qu'est-ce que la poésie ? Chasser tout souvenir et fixer sa pensée,Sur un bel axe d'or la tenir balancée,Incertaine, inquiète, immobile pourtant ;Éterniser peut-être le rêve d'un instant ;Aimer le vrai, le beau, chercher leur harmonie ;Écouter dans son coeur l'écho de son génie ;Chanter, rire, pleurer, seul, sans but, au hasard ;D'un sourire, d'un mot, d'un soupir, d'un regardFaire un travail exquis, plein de crainte et de charmeFaire une perle d'une larme :Du poète ici-bas voilà la... [Lire la suite]
Posté par muze15 à 08:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
29 octobre 2008

Citation à penser

On devrait élever une statue au silence.Thomas CARLYLE[Journal]
Posté par muze15 à 07:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
28 octobre 2008

Philo-Citation

Tout contentement des mortels est mortel.MONTAIGNE C'est la formule montanienne de l'impermanence. Tout passe, "tout coule", comme disait Héraclite, tout meurt. L'être et le devenir vont ensemble, comme la vie et la mort. "Tun ne meurs pas de ce que tu es malade, écrit ailleurs Montaigne, tu meurs de ce que tu es vivant." Leçon, non de tristesse, mais de sérénité. N'essaie pas de retenir ton bonheur ; ce serait le perdre. N'essaie pas de ne pas mourir ; ce serait te vouer à l'échec ou au mensonge. Apprends... [Lire la suite]