Fais le bien et jette-le dans une rivière : un jour, il te sera rendu dans le désert.
RÛMI

Ecrivain et théologien persan du XIIIe siècle, fondateur de la confrérie soufie. Son œuvre maîtresse est un long poème, le Masnâvi.

Cette phrase, qu'on trouve en particulier dans le Masnâvi, est si juste qu'elle ne supporte aucun commentaire. Ce serait lui faire insulte. C'est à nous de la lire attentivement, chacun pour soi, à plusieurs reprises, pour en découvrir les résonances, et même les secrets. Oublions le sens général, et sachons voir ce que nous dit Rûmi, peut-être même sans le savoir, ou sans le vouloir : nous sommes aujourd'hui au bord d'une rivière, nous avons de l'eau, même en été, tout va bien. Nous pouvons nous désaltérer et jeter dans l'eau tout ce que nous voulons, même nos bienfaits. Mais un jour ou l'autre, car c'est ainsi, nous nous retrouverons dans un désert.